top of page
  • Eve Senneville

Symposium d’art in situ, Imaginer, semer, récolter

Dernière mise à jour : 14 nov. 2023



Le Symposium d’art in situ est une manifestation artistique bisannuelle coordonnée par le Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau et soutenue par de nombreux partenaires, y compris la Fondation Makwa. Cette initiative de création et de diffusion met en lumière des artistes professionnels invités à créer des œuvres d’art public, en plein air et devant public, dans un village de la MRC de Papineau. La thématique qui chapeaute l’événement, liée à l’identité de la municipalité hôte, donne de l’élan au processus créatif des artistes, et propose au public une clé pour l’appréciation et la lecture des œuvres.


Il s’inscrit dans une vision de développement du tourisme culturel en Petite Nation. Le tourisme culturel dans une municipalité ou une MRC est une forme de tourisme qui vise à valoriser le patrimoine, la diversité et la créativité d’un territoire. Il permet aux visiteurs et aux citoyens de découvrir et d’apprécier les richesses culturelles d’une région, qu’il s’agisse de son histoire, de son architecture, de ses traditions, de ses festivals, de ses musées, de ses attraits, etc. Il permet aussi aux résidents de renforcer leur sentiment d’appartenance et leur fierté locale et c’est un autre tour de force que réussit le Centre d’action culturelle, qui développe au fil des éditions une solide expertise dans la réalisation de ce genre d’événement.


Du 9 au 17 septembre 2023, le Symposium s’est donc déroulé dans la municipalité de Papineauville sous le thème : Imaginer, semer, récolter. Sept artistes professionnels étaient invités à créer une œuvre sculpturale durable au cœur de la municipalité et ont été vraiment inspirés par la thématique, leurs œuvres en témoignant tout comme l’intérêt des citoyens, passants, et touristes qui sont venus en grand nombre et de partout, tant durant la création qu’au vernissage.


Le Symposium s’est formidablement bien déroulé :  entre les artistes, la chimie était bonne et naturellement, ils ont collaboré, se sont entraidés; le régisseur, l’équipe municipale et la responsable de l’organisation ont éprouvé beaucoup de plaisir tout au long de la préparation du projet et durant toute la semaine d’édification des œuvres. La présence, la rigueur et l’implication de l’équipe a grandement favorisé le succès de l’événement. Un succès qui revient également aux partenaires et commanditaires de l’événement qui sans leur support financier, n’aurait été possible. Les sept œuvres maintenant implantées au cœur du village de Papineauville :


- Ce que l’on sème, de Laurence Petit (œuvre collective)

- Semence, de Jonathan Bouchard (Jobi)

- La dame aux oiseaux, de Martine-Carole Gagnon

- La Spirale matic, de Michael Kinghorn

- La tête en gigue, de Denis Charrette

- Correspondance, la sculpture anamorphique d’Éric Lapointe

- Confettis de joie, d’Hélène Béland-Robert

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page