top of page
  • Vicky Carrière

Projet de conservation : la Pie-grièche migratrice

Dernière mise à jour : 9 nov. 2023

Ayant pour mission de soutenir des projets de recherche et de conservation d’espèces menacées, la Fondation Makwa en partenariat avec l’équipe de soigneurs du Parc Oméga et la Wildlife preservation Canada (WPC) prendra part à un projet de conservation de la Pie-grièche migratrice.


Projet de conservation : la pie-grièche migratrice
la pie-grièche migratrice

Autrefois présentes au Canada, la pie-grièche migratrice se fait de plus en plus rare sur le territoire. Même si les causes du déclin de cette espèce demeurent encore incertaines, l’industrialisation et la destruction des habitats et des aires de nidification à long terme n’ont probablement pas aidé à la cause.


La Pie-grièche migratrice de l’Est a été désignée comme étant en voie de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada et est inscrite en vertu de la Loi sur les espèces en péril du gouvernement fédéral. Rappelons qu’une espèce désignée menacée est une espèce susceptible de devenir en voie de disparition si aucunes limitations et actions n’est prises pour contrer la situation.

Plusieurs projets sont en cours afin d’aider à la conservation de cette espèce menacée et la Fondation Makwa est fière de faire partie d’un tel projet en collaboration avec la WPC.


Le cœur de cette opération de conservation se fera par la reproduction de couples reproducteurs en captivité pour ensuite relâcher les oiseaux à l’état sauvage et effectuer une surveillance des oiseaux. Grâce au soutient financier de la Fondation Makwa, le Parc Oméga accueillera pour la première année, huit oiseaux, dont quatre couples, et leur accueil aura lieu à l’automne 2023. Notons que les oiseaux appartiennent à Environnement et Changement climatique Canada (Gouvernement du Canada).


“Grâce au soutient financier de la Fondation Makwa, le Parc Oméga accueillera pour la première année, huit oiseaux, dont quatre couples, et leur accueil aura lieu à l'automne 2023.”

L’équipe de soigneurs experts animaliers du Parc Oméga a d’abord construit la volière dans laquelle les couples reproducteurs seront accueillis et pourront vivre. Ils auront accès à de la nourriture, de l’eau et des nichoirs pour leur permettre de nicher.



Projet de conservation : la pie-grièche migratoire


La période de reproduction chez cette espèce a lieu au printemps. Les mâles et femelles vivront séparément jusqu’à cette période. On peut s’attendre à une portée de quatre oiseaux par nichée. Une fois les oiseaux nés, ils seront élevés par leurs parents dans les volières du Parc Oméga.


L’automne suivant les naissances, la WPC récupérera les oiseaux et sera responsable des mesures de surveillance, dont le baguage, c’est-à-dire la pose d’une bague d’aluminium numérotée sur la patte de l’oiseau. Des études de l’ADN par des prises de sang et de l’échantillonnage des plumes seront également effectuées avant la relâche des oiseaux à l’état sauvage. Ces interventions permettront à la WPC d’étudier les déplacements des populations afin de mieux identifier les causes de leur déclin.










96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page